Afficher Sommaire / Index / Recherche

Prise en charge des couleurs dans le système X Window

La gestion des couleurs dans le système X Window est complexe car elle requiert la portabilité vers de nombreux types d'affichages différents. Pour assurer la prise en charge des couleurs, le système X Window utilise des tables de couleurs et une base de données contenant le nom des couleurs. Il n'est pas nécessaire de lire les informations contenues dans cette rubrique pour configurer Reflection X Advantage : elles sont destinées aux utilisateurs qui souhaitent mieux comprendre la prise en charge des couleurs du système X Window.

Tables de couleurs

Les couleurs que vous voyez sur votre moniteur sont définies par une combinaison de différentes intensités de rouge, vert et bleu. Appelé modèle de couleurs RVB, ce modèle est le plus utilisé pour les affichages couleur. Les définitions de couleur RVB sont enregistrées dans les éléments (appelés cellules de couleur) de tables de conversion (appelées tables de couleurs) stockées sur le serveur. Tous les serveurs X créent une table de couleurs par défaut mise à la disposition et partagée par les clients qui requièrent un petit nombre de couleurs. Les clients qui ont besoin de couleurs plus intenses peuvent créer leurs propres tables de couleurs privées.

Lorsque les applications client tentent d'utiliser la couleur, elles ne spécifient pas de valeur pixel ou la couleur à insérer dans cette cellule pour dessiner dans une couleur donnée. En revanche, elles demandent l'accès à une cellule de couleur dans une table de couleurs et reçoivent une valeur en pixel.

La palette de couleurs disponibles à l'écran est fonction du nombre de plans binaires (la profondeur de pixels, qui détermine le nombre de couleurs pouvant être affichées) et de la largeur des registres de couleurs matérielles (si huit bits sont disponibles pour chaque couleur primaire, la palette de couleurs atteint donc 16 millions).

Le système X Window prend en charge les tables de couleurs virtuelles afin de pouvoir en conserver le nombre souhaité, même s'il n'est possible d'en utiliser qu'un certain nombre en même temps. Les tables de couleurs virtuelles sont introduites et extraites des « cases » de la table de couleurs matérielles par le gestionnaire de fenêtre.

Visuel

Un visuel décrit le format d'affichage d'un écran spécifique. Les informations qu'il contient ont trait à une méthode permettant d'utiliser les capacités du matériel d'affichage. Il peut y avoir plusieurs visuels applicables.

Les six types visuels font la distinction entre couleur ou monochrome et définissent si la table de couleurs est en lecture/écriture ou en lecture seule et si une valeur pixel fournit un seul index à la table de couleurs ou se compose d'index séparés pour les valeurs rouge, vert et bleu. Les types visuels sont regroupés dans le tableau comparatif suivant :

Type visuel

Lecture/Écriture

Lecture seule

Monochrome/Gris

GrayScale

StaticGray

Index unique pour RVB

PseudoColor

StaticColor

Index séparés pour RVB

DirectColor

TrueColor

Un écran prenant en charge le type DirectColor peut en théorie prendre en charge l'un des six types visuels. Les écrans qui prennent en charge le type visuel PseudoColor peuvent également prendre en charge les types visuels GrayScale, StaticColor ou StaticGray. Si l'écran prend en charge le type visuel GrayScale, il peut également prendre en charge le type StaticGray.

Même si théoriquement les capacités d'un système matériel d'affichage peuvent prendre en charge un certain type visuel, la mise en place du serveur détermine la prise en charge du type visuel.

Autres rubriques

Utilisation des couleurs